Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Transparence du Portugal sur la dépense des impôts

Transparence du Portugal sur la dépense des impôts

À compter du 1er avril 2019, les autorités fiscales indiqueront aux contribuables portugais ce dans quoi sont dépensés les impôts qu’ils paient. Une initiative de transparence qui sera probablement beaucoup appréciée. Qui n’a pas entendu ou ne s’est pas fait lui-même au moins une fois la remarque au moment de sa déclaration d’impôts au Portugal, en France ou ailleurs: où vont mes impôts et à quoi servent-ils ?

Le manque de transparence peut laisser place aux doutes et aux incompréhensions sur le système fiscal, son utilité et je trouve personnellement l’initiative très bien.

Redistribution impôts portugal

Répartition des impôts au Portugal

Les tableaux sur l’utilisation des recettes fiscales seront disponibles le jour même où commence la date limite des déclarations de revenus de l’IRS au Portugal. Et cela permettra au contribuable portugais de se rendre compte par exemple que les taxes collectées par le Portugal servent :

  • A 23% pour la protection sociale
  • A 17% pour la santé
  • A 13% pour l’éducation

Le ministre des Finances Mario Centeno a indiqué qu’il était important de montrer aux citoyens portugais ce qu’ils payaient et qu’il comprennent leur rôle et leur implication dans la communauté. L’État a reconnu lors de la conférence citoyenneté fiscale 2.0 que d’autres questions plus complexes sur la fiscalité au Portugal étaient régulièrement mises en avant et que cette simple question de la répartition des impôts était laissée au second plan.

Le gouvernement portugais s’est estimé insatisfait de sa réponse au contribuables concernant leurs différentes questions autour de cette question de redistribution des impôts, d’où cette initiative.

Une autre mesure visant à améliorer la communication avec les contribuables a déjà été annoncée par l’administration fiscale au Portugal (AT). Elle prévoit la création d’un service de soutien et de défense des contribuables. Le service aura non seulement une dimension de soutien au respect volontaire des obligations fiscales mais aussi une dimension de soutien à l’activation des moyens de défense du contribuable et de traitement des réclamations.

Record historique de la charge fiscale au Portugal

La charge fiscale a atteint un nouveau sommet historique l’année dernière. Il a atteint 35.4 % du PIB, selon les données de l’Institut national de la statistique (INE), soit un point de pourcentage de plus que le précédent record de 34.4 % en 2017. C’est le chiffre le plus élevé depuis 1995.

Le total des recettes provenant des impôts et cotisations sociales s’est élevé à 71 357,3 millions d’euros l’an dernier, contre 67 027,5 millions l’année précédente. Si l’on ne tient compte que du total des recettes fiscales (impôts sur le revenu, la production, les importations et le capital), la valeur totale atteint 52 221,9 millions d’euros, soit plus que les 49 077,7 millions perçus en 2017.

La notion de charge fiscale utilisée par l’INE correspond à la somme des recettes provenant des impôts et des cotisations sociales des administrations publiques et de l’Union européenne (UE), hors cotisations sociales imputées.

essencial-portugal69PT!#%